Search
  • Le Solstice

A Future in Which No Country Will Depend on Aid!

Good morning Network!


What do you say we promote development cooperation and contribute to implementing the 2030 Agenda for Sustainable Development by the UN?


Let’s plan for a future in which no country will depend on aid!


Did you know that in 2016, 97% of funds were channeled through to encourage the sustainability of implementing partners like some of you, partners of Le Solstice?


Partner or not, let’s put the odds in your favor!


The Deal on Transparency


Transparency is quickly becoming a major requirement for funding. We all know by now that transparency is important for building trust, but it also gives YOU a sense of credibility, and let’s face it, reflects well on the philanthropic sector at large. It also assures comfort with the role of philanthropy within society more broadly. The more transparency on grant making, the more effective future funding commitments!


Let’s say we’re more willing to help those who “walk the talk”.


Plus, the thing hated most is duplication of efforts! Let’s prevent that from happening and together identify geographic and thematic gaps in funding so we can give to those who are the least given to!


Let’s just help inform shared understanding not just of what gets funded but why, and have funders adapt based on evidence of what is working or not! Who’s with me?


Let’s boost effectiveness of funding and stories of impact so it becomes standard practice for new philanthropies!


Stay Fresh, Stay Modern


Keep up with the philanthropic trends:


1. Efforts to increase cooperation between philanthropic actors, governments and other development stakeholders – ask yourself the right questions, build a network made of a little bit of all 3.


2. The 2030 Agenda, the SDG 17, also called for mobilizing finance from all available sources, as well as improving transparency, accountability and statistics – what SDG do you work with? What is your agenda? Say it to the world, say it to your team, say it to your grant givers!


3. Annual increase of 19% in funding mainly driven by European foundations. You know where to look for sponsors now! Be prepared to talk the “grant giver language” though because 99% of funding was provided in forms of grants!


4. Only 9% of the funding worldwide goes to education! However, foundations based in developing countries seem to do the opposite and prioritize on education, with a 48% participation.


5. Only a very small portion of these foundations are in Africa. What does this mean? I’m willing to hear your thoughts on this!


Bonus


… In Africa,


28% of beneficiaries are children and youth, 16% are women and girls’ empowerment programs and only 4% are climate change programs! 4%... Education is the 4th targeted sector, which is not too bad – behind health, agriculture and reproductive health.


… In Asia,


Education is 2nd priority! 36% of beneficiaries are children and youth, 17% are women and girls’ empowerment programs, and 7% are climate change programs! India is a major beneficiary, while Cambodia and Laos don’t figure on the map!


Source: OECD (March 2018).

Cher Réseau ! Que diriez-vous de promouvoir la coopération au développement et de contribuer à la mise en œuvre de l'Agenda 2030 pour le développement durable des Nations unies ? Prévoyons un avenir dans lequel aucun pays ne dépendra de l'aide ! Saviez-vous qu'en 2016, 97% des fonds ont été canalisés pour encourager la pérennité des partenaires de mise en œuvre comme certains d'entre vous, partenaires du Solstice ? Partenaire ou pas, mettons toutes les chances de votre côté ! L'accord sur la transparence La transparence devient rapidement une exigence majeure en matière de financement. Nous savons tous maintenant que la transparence est importante pour établir la confiance, mais elle VOUS donne aussi un sentiment de crédibilité et, avouons-le, reflète bien le secteur philanthropique dans son ensemble. Elle permet également de se sentir à l'aise avec le rôle de la philanthropie au sein de la société en général. Plus l'octroi de subventions est transparent, plus les engagements financiers futurs sont efficaces ! Disons que nous sommes plus disposés à aider ceux qui "joignent le geste à la parole". De plus, ce que nous détestons le plus, c'est la duplication des efforts ! Empêchons cela et identifions ensemble les lacunes géographiques et thématiques en matière de financement afin de pouvoir donner à ceux qui sont les moins bien lotis ! Contribuons à une compréhension commune non seulement de ce qui est financé, mais aussi des raisons pour lesquelles il l'est, et faisons en sorte que les bailleurs de fonds s'adaptent en fonction des preuves de ce qui fonctionne ou non ! Qui est avec moi ? Augmentons l'efficacité des financements et les histoires d'impact afin que cela devienne une pratique courante pour les nouveaux philanthropes ! Restez frais, restez modernes Suivez les tendances philanthropiques : 1. Efforts pour accroître la coopération entre les acteurs philanthropiques, les gouvernements et les autres acteurs du développement - posez-vous les bonnes questions, construisez un réseau composé d'un peu de tous les 3. 2. L'Agenda 2030, les 17 ODD, a également appelé à mobiliser des financements de toutes les sources disponibles, ainsi qu'à améliorer la transparence, la responsabilité et les statistiques - avec quel ODD travaillez-vous ? Quel est votre agenda ? Dites-le au monde, dites-le à votre équipe, dites-le à vos donateurs ! 3. Augmentation annuelle de 19% des financements, principalement grâce aux fondations européennes. Vous savez maintenant où chercher des sponsors ! Mais soyez prêt à parler le "langage des donateurs" car 99% des financements ont été accordés sous forme de subventions ! 4. Seuls 9 % des financements dans le monde vont à l'éducation ! Cependant, les fondations basées dans les pays en développement semblent faire le contraire et privilégient l'éducation, avec une participation de 48%. 5. Seule une très petite partie de ces fondations se trouve en Afrique. Qu'est-ce que cela signifie ? Je suis prête à entendre vos réflexions à ce sujet !

Bonus ... En Afrique, 28% des bénéficiaires sont des enfants et des jeunes, 16% sont des programmes d'autonomisation des femmes et des filles et seulement 4% sont des programmes de lutte contre le changement climatique ! 4%... L'éducation est le 4ème secteur ciblé, ce qui n'est pas trop mal - derrière la santé, l'agriculture et la santé reproductive. ... En Asie, L'éducation est la 2e priorité ! 36% des bénéficiaires sont des enfants et des jeunes, 17% sont des programmes d'autonomisation des femmes et des filles, et 7% sont des programmes de lutte contre le changement climatique ! L'Inde est un bénéficiaire majeur, tandis que le Cambodge et le Laos ne figurent pas sur la carte ! Source : OCDE (mars 2018).

7 views

Chemin de Rennier 72, 1009 Pully, Switzerland

Paintings by artist Stephanie Ledoux, 2015.
©2020 by Foundation Le Solstice Switzerland.