Search
  • Le Solstice

Where and who to give to?

Updated: Apr 1

Hello Network!


Take a moment here and imagine this:


You have $100 in your wallet to spend in one week on anything that might help make the world a better place. Every day of that week, you receive or discover two to three opportunities, asking from $1 to 80$ at a time. It comes from all the places in the world that you know heavily rely on sponsors like you, for causes that are seemingly all equally important.


Do you give on a "first come, first served" basis? Do you only give to causes you like? Do you go only for small requests so you can give many times to different causes? Do you go only for big projects hoping it means it will go on for longer? What matters most: a lasting impact, the level of urgency, the number of beneficiaries?

You got it, it's a little messy when you have no guidelines.


Luckily, foundations have something called "Articles of Association" (or "Statuts" in French) where one or multiple objectives are stated, helping foundations chose where and who to give to. For example, a foundation might have the objective to provide health-related support in areas of conflict only and therefore will fund opportunities that fit that objective.


What if all foundations chose to have the same objective, you say?


Well, objectives are not set carelessly but are thought through and monitored by a supervisory body that makes sure there are as many organizations that help one cause as there are to help other causes. This way, each actor has its role to play, working with other actors to help in all parts and all sectors of the world.


It seems fair that we should approach your $100 situation like this too: setting a specific objective, considering where others have not helped yet or enough, but where there is a need for help indeed.


So where can you find that information?


Here's a quick way to get a global idea: the Global Humanitarian Overview of the UN map for 2019, but before you go, let me give you a glimpse of it here below.


Map of people helped per country in 2019:

The bigger the circle, the bigger the population of people in need. The dark orange gauge represents the amount of people in need that were targeted. For example, in the Syrian Arab Republic, 11.7 million people were in need and 11.7 million people were targeted which is a 100% aid coverage, like in Myanmar. In Iraq, 6.7 million people were in need but only 1.8 million were targeted, which is a 26.9% aid coverage.


Map of the funds attributed per country in 2019:

With the same logic, we're quick to see that the countries of Iraq and Madagascar are ranked at the top on the coverage list in terms of funds requested and funds granted, and Haiti, at the bottom.


Knowing this, choosing where to give may be just a bit easier! How about who to give to?


OCHA released a paper in 2018, showing data and trends in world humanitarian coverage per sector. Although the report is a little outdated, the paper also states that there were few changes from the previous year to the next - which we can assume has continued onto 2019.

The grey circle represents the total funds requested, the dark blue circle represents the amount of funds awarded. Multi-sector (bottom left) is a category that comprehends projects that cover a multitude of sectors.


Looking at this review, Food was the sector that requested the most fund and received the most fund for. Gender-based violence was the sector that requested the least and received the least. However, looking at the ratio requested to funded, Economic recovery and infrastructure is the least covered (24%) and Gender-based violence is the most (231%).


There you go peeps! The answer to knowing where and who to give to seems a bit closer now!

Bonjour à tous ! Prenez un moment pour imaginer ceci : Vous avez 100 dollars dans votre portefeuille à dépenser en une semaine pour tout ce qui pourrait contribuer à rendre le monde meilleur. Chaque jour de cette semaine, vous recevez ou découvrez deux ou trois opportunités, en demandant de 1 à 80$ à la fois. Cela vient de tous les endroits du monde où vous savez qu'ils comptent beaucoup sur des sponsors comme vous, pour des causes qui semblent toutes aussi importantes les unes que les autres. Donnez-vous de l'argent selon le principe du "premier arrivé, premier servi" ? Ne donnez-vous qu'aux causes qui vous plaisent ? N'acceptez-vous que de petites demandes afin de pouvoir donner plusieurs fois à différentes causes ? Ne donnez-vous que pour de grands projets en espérant que cela signifie qu'ils dureront plus longtemps ? Qu'est-ce qui compte le plus : un impact durable, le niveau d'urgence, le nombre de bénéficiaires ? Vous avez compris, c'est un peu le binz quand vous n'avez pas de lignes directrices. Heureusement, les fondations ont des "statuts" qui énoncent un ou plusieurs objectifs, ce qui les aide à choisir où et à qui donner. Par exemple, une fondation peut avoir pour objectif de fournir un soutien en matière de santé dans des zones de conflit uniquement et donc financer des opportunités qui correspondent à cet objectif. Et si toutes les fondations choisissaient d'avoir le même objectif, dites-vous ? Eh bien, les objectifs ne sont pas fixés de manière irréfléchie, mais sont contrôlés par un organe de surveillance qui s'assure qu'il y a autant d'organisations qui aident une cause que d'autres. De cette façon, chaque acteur a son rôle à jouer, en travaillant avec d'autres acteurs pour aider dans toutes les parties et tous les secteurs du monde. Il semble juste que nous abordions votre situation de 100 dollars de la même manière : en fixant un objectif spécifique, en considérant les cas où les autres n'ont pas encore aidé ou pas assez, mais où il y a effectivement un besoin d'aide. Où pouvez-vous donc trouver ces informations ? Voici un moyen rapide de vous faire une idée d'ensemble : la carte de l'ONU pour 2019, mais avant d'y aller, laissez-moi vous en donner un aperçu ci-dessous. Carte des personnes aidées par pays en 2019 :

Plus le cercle est grand, plus la population des personnes dans le besoin est importante. La jauge orange foncé représente le nombre de personnes dans le besoin qui ont été ciblées. Par exemple, en Syrie, 11.7 millions de personnes étaient dans le besoin et 11.7 millions de personnes ont été ciblées, ce qui représente une couverture d'aide de 100 %, comme au Myanmar. En Irak, 6.7 millions de personnes étaient dans le besoin mais seulement 1.8 million ont été ciblées, ce qui représente une couverture d'aide de 26,9%. Carte des fonds attribués par pays en 2019 :

Dans la même logique, on constate rapidement que les pays comme l'Irak et Madagascar sont classés en tête de liste de la couverture en termes de fonds demandés et de fonds accordés, et Haïti, en fin de liste. Sachant cela, choisir donner est peut-être un peu plus facile ! Qu'en est-il de à qui donner ? L'OCHA a publié en 2018 un document présentant les données et les tendances de la couverture humanitaire mondiale par secteur. Bien que le rapport soit un peu dépassé, le document indique également qu'il y a eu peu de changements d'une année à l'autre - ce qui, nous pouvons le supposer, s'est poursuivi jusqu'en 2019.

Le cercle gris représente le total des fonds demandés, le cercle bleu foncé représente le montant des fonds accordés. La catégorie multi-sectorielle (en bas à gauche) comprend des projets qui couvrent une multitude de secteurs. Si l'on considère cet étude, l'alimentation est le secteur qui a demandé le plus de fonds et pour lequel le plus de fonds a été accordé. La violence basée sur le genre est le secteur qui a demandé le moins de fonds et qui en a reçu le moins. Cependant, si l'on considère le ratio demandé/financé, le secteur de la relance économique et des infrastructures est le moins couvert (24 %) et celui de la violence sexiste est le plus couvert (231 %). Et voilà ! La réponse à la question de savoir et à qui donner semble un peu plus proche maintenant !

#ngo #humanitarianaid #humanitariancoverage #globalaidcoverage #aidcoverage #howtoknowwhotogive #wheretogive #whotogive #funding #globalfunding #guidelinestoaid #thoughts #dataandtrends #humanitariantrends


10 views

Chemin de Rennier 72, 1009 Pully, Switzerland

Paintings by artist Stephanie Ledoux, 2015.
©2020 by Foundation Le Solstice Switzerland.